Principe des systèmes de télévision numérique

Un système de télévision numérique est, schématiquement, constitué des opérations suivantes :

  • génération de signaux audio et vidéo numériques compressés
  • génération de données
  • constitution d’un multiplex (d’un flux binaire) en combinant plusieurs signaux audio et vidéo (typiquement 4 à 10 programmes de télévision) et des données
  • l’embrouillage et les messages de contrôle d’accès, pour rendre les programmes inintelligibles à toute personne n’ayant pas le droit de les recevoir (par exemple pour restreindre la réception aux abonnés d’un programme payant)
  • diffusion du multiplex par satellite, câble, hertzien terrestre, MMDS (diffusion micro-ondes)
  • côté terminal, les fonctions duales : réception du flux binaire diffusé, démultiplexage et désembrouillage, décompression de l’audio et de la vidéo, traitement des données.

Dans certains cas, des services interactifs s’appuient sur une voie de retour.

Le déploiement de services de télévision numérique suppose la mise en oeuvre de technologies complexes, qui pour une part doivent être normalisées afin que les terminaux soient effectivement en mesure de traiter convenablement les signaux qui sont diffusés.

La télévision numérique peut être distribuée par câble, satellite, voie hertzienne terrestre ou ADSL. Les signaux numériques doivent être décodés à l’aide d’un décodeur spécifique.

Aussi bien la production, que la diffusion, la réception et l’enregistrement de programmes télévisés se feront à l’avenir en mode numérique.