Quelles chaînes de télé regardez-vous le plus?

LUXEMBOURG – Que vous soyez de nationalité portugaise, allemande ou encore luxembourgeoise, vous ne regardez pas de la même manière votre petite écran, révèle une étude publiée par le Statec.

Selon l’étude (voir en fin d’article), qui se base sur les pratiques des six principales communautés composant le Grand-Duché (luxembourgeoise, portugaise, italienne, belge, allemande et française), ce sont les chaînes allemandes qui sont le plus regardées à la télévision. En effet, l’enquête révèle une préférence pour les programmes diffusés dans la langue de Goethe, qui représentent 63% des chaînes visionnées le plus souvent. La télévision française arrive en seconde position (56%), suivie enfin des chaînes nationales (45%). Mais si l’on regarde de plus près chaque nationalité, on constate que l’usage de la télécommande est bien plus complexe qu’il n’y paraît.

Premier constat, les chaînes luxembourgeoises ne sont quasiment pas regardées par les communautés étrangères, et ce, pour deux raisons principales. «Tout d’abord, ces programmes sont essentiellement en langue luxembourgeoise et excluent donc les populations non luxembourgophones à l’exception de certains comme le journal télévisé quotidien de Télé Letzebuerg qui peut être regardé avec des sous-titrages en français et en allemand et dont les contenus en font l’émission la plus regardée du pays. Par ailleurs, le marché télévisuel luxembourgeois n’est pas suffisamment étendu pour offrir des contenus nombreux et diversifiés», précise l’étude.

Qui sont les plus chauvins?

Les Luxembourgeois sont d’ailleurs près de 60% à préférer la télévision allemande contre un peu plus de 20% pour la télévision nationale. «Nous avons pu constater que les téléspectateurs luxembourgeois sont les seuls à s’intéresser massivement aux chaînes allemandes», fait remarquer l’enquête. L’explication vient des liens amicaux que la population a créée en dehors de ses pratiques télévisuelles: «12% des téléspectateurs luxembourgeois regardant en priorité la télévision allemande ont des amis d’outre-Moselle contre 4% chez ceux qui regardent d’autres chaînes». Autre indicatif important, le cercle professionnel. Cela dépend en effet beaucoup du métier et de la pratique de l’allemand au quotidien.

Du côté des autres nationalités, l’enquête souligne un point important. Les francophones et Portugais installés dans le pays depuis plus de 20 ans manifestent un attachement plus important que les autres pour la télévision nationale. Mais si l’on comptabilise sur l’ensemble des résidents étrangers, ce sont les Italiens qui restent les plus fidèles. Les Portugais regardent d’abord les chaînes portugaises (50%), puis les chaînes françaises (40%).

La langue de Molière a également les faveurs des Belges (60%). Quant aux Italiens, ils regardent quasi à égalité les chaînes en langue maternelle et celles en français. Enfin, près de 90% des Français et Allemands choisissent un programme dans leur langue maternelle. Ce sont les plus chauvins des six communautés selon l’étude que vous pouvez consulter en détail sur ce lien. (version PDF)

L’étude
Cette étude publiée lundi par le Statec a été commandée par le ministère de la Culture au CEPS/INSTEAD et repose sur l’ensemble de la population âgée de plus de 15 ans. Les pratiques télévisuelles ont été observées entre 2009 et 2010.

© NS/L’essentiel – 22 janv 2014